ASSOCIATION NOTRE-DAME D’ESPIET

110305_143136_660101

L’Eglise de son début à aujourd’hui

L’Eglise Notre-Dame d’Espiet

de son début à aujourd’hui



Les travaux d’entretien les plus récents


~~~~~~~~



Depuis, les municipalités qui se sont succédées ont fait procéder aux travaux indispensables à la sauvegarde du bâtiment  ::


En 1983 la réfection  de la charpente et de la couverture ont été réalisée.


En 1984  les gouttières en zinc  sont mises en place côté route,

En 1985 la restauration des «  deux bois  » représentant la vierge et un ange (des reproductions   ont  été   réalisées et mises à leur place, les originaux étant en lieu sûr). Le polissage de l’encensoir  a également été réalisé.


En 1986 travaux de réfection de diverses surfaces du plafond ainsi que des corniches,


En 1987 la pose de gouttière en zinc face nord


En 1988 réalisation du tableau électrique  : extérieur, nef centrale et sacristie


La même année des travaux d’entretien  de l’atelier départemental du patrimoine ont été effectués  : restauration du contrefort nord de la nef de l’église, brossage des mousses, dégarnissage des joints et jointage au mortier de chaux et de sable de carrière avec plusieurs pierres changées.


A cette occasion, des travaux de sondages archéologiques ont été réalisés, révélant l’existence d’un remblai postérieur au niveau médiéval au pied du contrefort médian d’une épaisseur de 60-70 cm et une tombe  contenant un individu en connexion anatomique reposant en décubitus dorsal, la tête à l’ouest. Cette tombe en pleine terre n’a pu être datée, elle repose à + 25 cm par rapport au niveau du porche.


En 1991 des travaux de réfection sont réalisés suite aux dégâts causés par la foudre le vendredi 10 mai 1991 en partie haute à l’est et à la sacristie.


L’achat des bancs et de l’ensemble de cérémonie (chariot mortuaire) a été fait la même année.


Les Vitraux, commandés en 1991 ont été posés en janvier 1992, année où des travaux d’électricité ont été réalisés.


Plus récemment, le système mécanique de la cloche a été mis en place.


Beaucoup de ces travaux ont été réalisés par les employés municipaux et il n’existe aucune trace de ses réfections.


En raison de l’importante humidité de l’église (sol et mur), des réparations au ciment ont recouvert la litre ceinturant l’église mais ce ciment s’écaille et permet d’en apercevoir des fragments.

Beaucoup reste à faire et la municipalité actuelle a déposé une demande pour le classement de l’église, demande toujours en cours.


Ce classement permettrait d’obtenir des subventions  pour effectuer les plus gros travaux.


Mais c’est à chacun d’entre nous d’essayer d’apporter son aide afin qu’elle puisse continuer à résister au temps qui passe.


~~~~~~~~



L’association tient à remercier Monsieur OSPITAL pour tous les renseignements qu’il lui a gentiment  communiqués, renseignements représentant un important travail de recherches et de documentations.


Mentions légales

 DERNIÈRE MISE A JOUR LE 20/1/18 A 19:10

Compteur de visites ==>

<== Visiteurs actifs

Toute reproduction textuelle ou graphique interdite

Espiet.fr